Sunday, April 27, 2008

KUbuntu 8.04 simple ou simplet?

Vous savez compter jusqu'à six? Voilà qui sera suffisant pour installer le tout dernier KUbuntu, variante de la distribution Ubuntu orientée KDE pour l'environnement de bureau.
La surprise cette fois c'est que deux sorties sont disponibles, l'une équipée avec KDE 3.5.9 et l'autre avec KDE 4.0.2, succès mitigé de la nouvelle version oblige.

Hier, grâce à cette distribution, j'ai pu mieux découvrir KDE 4, ce qui me permet aujourd'hui de poster quelques captures d'écran accompagnées de commentaires.

L'ISO téléchargé, je passe l'installation en six étapes et un clin d'oeil. Je m'identifie et le bureau se présente avec tous les artifices à la mode: animations, transparence, un pointeur de souris original et un look noir à la sauce Windows Vista. Cette dernière caractéristique couplée à taille géante de la police par défaut étant l'amalgame idéal pour ceux qui ont des problèmes de vue.

Côté applicatif, premier constat première déception. Amarok, LE logiciel phare de KDE pour la lecture de fichiers de musique n'est pas là. J'essaie Juk, mais le support MP3 n'est toujours pas intégré. Dommage, peut-être que finalement je pencherai pour la très prochaine Slackware 12.1.

Côté interface graphique, enfin un effet Komposé dont vous n'aurez pas honte à utiliser devant des utilisateurs d'un Mac.

Ca y est, Dolphin remplace Konqueror pour la gestion de fichiers. Mais là encore ce qui fait défaut c'est le glisser-déposer.


KDE 4 pense cette fois à la configuration réseau et regroupe sa gestion dans l'application KNetworkManager. Mais malheureusement je n'ai pas pu me connecter correctement à ma borne Wifi avec cette application dû à un problème de DHCP.

En bref, j'ai trouvé KUbuntu sympatique, mais limite simplet pour l'utilisateur Linux que je suis.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home